Skip to content

Matériaux magnétiques photo-commutables

Matériaux magnétiques photo-commutables published on Aucun commentaire sur Matériaux magnétiques photo-commutables

Laboratoire de Magnétisme et d’Optique de Versailles (devenu GEMaC)
Stage de maîtrise — 2003, 3 mois
Les analogues du bleu de Prusse possèdent plusieurs états magnétiques (haut spin et bas spin) se distinguant par des susceptibilités magnétiques et des réflectivités optiques différentes. Dans certaines plages de température, les deux états sont métastables. La transition entre les deux peut s’obtenir thermiquement (proche de la température ambiante) ou optiquement (à température nettement inférieure). Ces matériaux pourraient servir au stockage d’information. Pour cela, il serait très intéressant que la photocommutation soit possible à température ambiante. Le travail réalisé a consisté à perfectionner le dispositif expérimental (mesures de réflectivité) et à comparer les états de spin obtenus optiquement et thermiquement. L’accent a été mis sur l’étude de la cinétique des transitions.
Référence : Polyhedron 24 (2005) 2857–2863

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *